Visite parents au camp Galilée…

A l’approche du village nous apercevons quelques scouts au loin… Est-ce les nôtres? De loin on distingue mal la couleur des foulards… Du bleu, du vert – oui, çà y est, on est sur la bonne route. On ralentit, on s’arrête, on prends des nouvelles. Il est 13h, le soleil est au zenith, ils ont chauds et ont encore plusieurs kilomètres à faire – mais pas question de les prendre en stop ! Faudrait pas désobéir aux recommendations du staff – en même temps, ils étaient bien une vingtaine, et on est pas venu en bus non plus 😉

Un peu plus loin on rencontre des chefs qui nous présentent deux options pour rejoindre le camp : une marche de 10 minutes ou un parcours en voiture. Après nous être assuré d’être hors de vue des scouts, nous choisissons…. la voiture ! Honte sur nous… mais par 30°, si on nous laisse le choix, on a tous préféré faire les derniers kilomètres assis confortablement dans une ambiance climatisée. Mais ne le répétez pas à nos enfants, car j’ai bien peur de me le revoir reproché pendant les 10 années qui viennent 😉

Le chemin qui mène au camp passe au travers des bois. Il est légèrement cabossé, parfois quelques ornières, ça secoue un peu, ça monte puis ça descent, c’est amusant – un petit goût “aventure”. En fait, ça monte et ça  descent beaucoup. Je comprends mieux maintenant pourquoi ils avaient l’air fatigués quand on les a croisé dans le village. Après 15 minutes on découvre quelques tentes tout en bas. Le camp est en vue. On arrive.

L’endroit est super. Il s’agit d’une praire au milieu de la forêt, bordée d’un cours d’eau. En fait, on dirait plus un verger avec des arbres ici et là entre lesquels se dressent les constructions des scouts. Très chouette par ce temps pour donner de l’ombre et éviter de griller littéralement au soleil. Les chefs sont là et nous accueillent chaleureusement (par 30°, un accueil glacial aurait été le comble).

La visite du camp et des constructions commence. Chacun essaye de deviner où s’est installé son enfant. Ici ? Ou là ? Je reconnais ses chaussures, son sac… Et ici, c’est son sac de couchage… Séquence émotions ! Elle nous a laissé une lettre sur son oreiller: “Tout va bien. Stop. Le camps est super. Stop. La troupe est géniale. Stop. J’adore les chefs. Stop. Vous inquiétez pas. Stop. Merci de reprendre mon linge sale. Stop.” Nous voilà rassurés.

Les constructions sont toutes différentes. La quelle est la meilleure ? Bien difficile de le dire – chacune a son idée géniale. Celle-ci a un escalier en colimaçon, celle-là a une terrasse couverte d’une bâche pour le soleil ou la pluie, l’autre une table suspendue. Celle-ci est particulièrement haut perchée et ici ils ont pensé à une plateforme pour se déchausser avant d’entrer dans la tente… Et dire qu’ils ont tout construit de leurs mains. Félicitations à tous, nous sommes très fiers de vous !

Vient ensuite le repas. Au menu: bbq et buffet de crudités. Quelques tables ont été dressées non loin du feu. Nous étions visiblement attendus. C’est aussi l’occasion de discuter avec les chefs qui nous racontent le début du camp, nous parlent de l’ambiance qui règne, des prochaines activités, nous donnent des nouvelles de nos enfants.

Le temps passe vite, il est déjà presque 18h. Je crois que nous serions bien tous restés.

Merci aux chefs pour cet accueil et tout ce travail réalisé avec nos enfants. On vous souhaite à tous un très bon camp, du soleil (mais pas trop), et beaucoup de plaisir.

A dans dix jours…

Une réponse à “Visite parents au camp Galilée…

  1. Merci aux chefs – génial BBQ et ambience! Nous les parents seront bien rester dormir – camp idéale 🙂
    Profitez en bien
    A bientôt