Le petit compte-rendu du weekend du 24,25,26 octobre à Bossut …

Le vendredi au crépuscule, le vent soufflait dans les plaines du Nord de l’Amérique quand des dizaines de petits loups amérindiens sont arrivés sur le territoire …   

 

      

Il fallut peu de temps pour qu’ils s’accommodent à ce nouveau cadre et commencent déjà les activités telles que les batailles de lombric, le pied-balle, le tir à l’arc. Après les jeux de retrouvailles, et après avoir avalé avec grand appétit leur pique-nique ainsi qu’une bonne (?) soupe dite prête en quelques minutes, le grand rassemblement des tribus commença. Les bougies allumées, les chefs déguisés, tous se préparaient à la grande bataille des Aiglons et des Bisons. C’est en montrant leurs talents chanteurs, danseurs, leurs forces et leurs stratégies qu’ils combattirent au fil de la veillée, pour au final faire sortir du puits le minerai précieux.

Les tribus devaient ensuite se ressourcer dans le sommeil pour être prêtes à combattre les tuniques bleues le lendemain, telle était la mission qu’on leur avait donnée. Au petit jour, ils découvrirent les contrées boisées des alentours, la sapinière, et les champs, dans lesquels le grand jeu eut lieu. Ils eurent l’occasion de se former auprès des sages, en apprenant à faire du feu, en se construisant des arcs à flèches, et bien d’autres utilités.

 

Au soir, ayant remplis leur estomac d’un bon couscous, Le Grand Esprit Sauveur des Indiens (en personne! et très féminin) leur vint en aide, puisqu’ils n’étaient pas parvenus à chasser les tuniques bleues par les défis, et ils se lancèrent dans une aventure d’espionnage pour finalement anéantir les tuniques bleues et subtiliser leurs richesses (tout ça dans un jeu qui ‘fait même pas peur …’ – les intendants étaient déçus 🙂

 

 Le dimanche matin – mission accomplie – on se concerte et fait le point sur l’aventure. Et les grands indiens viennent rechercher les valeureux, partageant tous ensemble un bon vieux chaud-chien !

Merci à tous !! C’était super!

Le staff Loups-ping

 

 

 

Les commentaires sont fermés